Alors que l’activité dans les quatre services hospitaliers reprend doucement, le laboratoire EA 4462 Biomatériaux Innovants et Interfaces (URB2i) ,de l’UFR d’Odontologie – Montrouge, propose 3 webinaires thématiques de synthèse. Les sujets abordés seront particulièrement utiles pour les étudiants en odontologie dans la poursuite de leur cursus à l’hôpital mais aussi dans leurs futures activités professionnelles.

La première conférence en ligne qui a eu lieu le 9 juin, a été animée par Philippe François, Vincent Fouquet, Elisabeth Dursun et Jean-Pierre Attal. Elle traite de tous les biomatériaux de restauration coronaire dont l’utilisation représente à eux seuls environ 80% du chiffre d’affaire du dentiste !

Retrouvez ce premier webinaire, les biomatériaux de restauration coronaire, sur notre chaine YouTube ici

Le second webinaire a eu lieu le 16 juin, de 10h à 12h et, était animé par Vincent Lemarteleur, Vincent Fouquet, Stéphane Le Goff, Pierre François Ceccaldi, Aurélie Benoît, Jean-Pierre Attal et Laurent Tapie. Il abordera la place de la dentisterie numérique et la Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO) au service de la santé. Un développement particulier sera fait sur l’impression 3D, technologie incontournable dans la pratique dentaire de demain. A cet égard les étudiants de l’UFR de médecine d’Université de Paris sont également invités à assister à ce webinaire.

Retrouvez ce second webinaire, Les technologies numériques de CFAO au service de la santé, sur notre chaine YouTube ici

Enfin, le 3ème séminaire se tiendra le 23 juin de 10h à 12h et, sera animé par Kevin Gnanguenon, Tatiana Aïssi, Marion Regin, Julie Poline, Kods Mahdhaoui, Sophie Szerbjom, Jean-Pierre Attal. Le sujet sera Les éclaircissements dentaires : incontournable thérapeutique ou mode ? L’éclaircissement dentaire thérapeutique est demandé par environ 35 à 45% des patients. C’est une thérapeutique ultra conservatrice, qui contribue au bien-être des patients, en même temps qu’elle simplifie les traitements restaurateurs et prothétiques. Les étudiants doivent donc savoir les indiquer, les réaliser et les évaluer.