La crise sanitaire due au Covid-19 expose particulièrement les chirurgiens-dentistes aux projections salivaires et aux aérosols. En mars dernier, les données épidémiologiques concernant leur exposition étaient encore inexistantes et l’efficacité des mesures de protection individuelle restait à évaluer.

Pour avancer collectivement et de manière rigoureuse, l’équipe du Pr Benjamin SALMON, Chef du Service de Médecine bucco-dentaire de l’Hôpital Bretonneau – APHP. Nord – Université de Paris, a conduit une enquête épidémiologique auprès des professionnels de santé bucco-dentaire français. Les résultats de cette enquête confirment que les activités cliniques générant beaucoup d’aérosols, telles que l’exercice de la parodontologie, seraient plus à risque de contamination pour les soignants.

Grâce à un questionnaire largement diffusé au niveau national en avril 2020, les auteurs ont récolté et analysé les réponses de plus de 4000 chirurgiens-dentistes et 1800 assistant(e)s dentaires, ce qui représente un échantillonnage de plus de 10% de l’ensemble des professionnels de la santé orale en France.

Les premiers résultats ont montré que les prévalences de la COVID-19 confirmées par test PCR positif sont de 1,9 % pour les chirurgiens-dentistes et de 0,8 % pour les assistant(e)s dentaires. Néanmoins, des valeurs significativement plus élevées sont retrouvées concernant les manifestations cliniques associées à la COVID-19, tant chez les chirurgiens-dentistes (15,0 %) que chez les assistant(e)s dentaires (11,8 %). L’insuffisance rénale chronique, la bronchopneumopathie obstructive chronique et l’obésité constitueraient des indicateurs de risque, de même que la pratique de la parodontologie tandis qu’un exercice exclusif en endodontie serait associé à une diminution du risque. Les auteurs suggèrent d’adapter plus spécifiquement les moyens de protection en fonction des actes pratiqués pour limiter les contaminations croisées.

Le deuxième volet de cette étude intégrant notamment les données sérologiques est à paraître.

_________________________________________________________________________________________

Retrouvez l’article Prevalence and risk indicators of first-wave COVID-19 among oral health-care workers: A French epidemiological survey, publié le 11/02/21 en open access, dans PlosOne

Auteurs : Sébastien Jungo, Nathan Moreau, Marco Mazevet, Anne-Laure Ejeil, Martin Biosse Duplan, Benjamin Salmon, Violaine Smail-Faugeron.