L’équipe du laboratoire UR 2496 Pathologies, Imagerie et Biothérapie Orofaciales a étudié le rôle de l’Inflammasome NLRP3 dans la parodontite.

Ce complexe moléculaire est impliqué dans la réponse inflammatoire et plus particulièrement dans la production de l’IL-1beta, une cytokine impliquée dans l’inflammation parodontale lors de la parodontite. S’il avait été montré auparavant que NLRP3 était exprimé dans la gencive des patients atteints de parodontite, le rôle de cette molécule restait incompris. L’équipe a montré, dans un modèle murin, que NLRP3 jouerait un rôle protecteur contre l’évolution de la parodontite, mais que ce rôle serait détourné par Porphyromonas gingivalis, principale bactérie impliquée dans la parodontite.

En effet, la présence de cette bactérie augmente le ciblage des neutrophiles exprimant NLRP3 vers la crête osseuse alvéolaire, ce qui provoquerait une destruction osseuse accrue. L’étude du laboratoire UR 2496 Pathologies, Imagerie et Biothérapie Orofaciales apporte un nouvel éclairage sur le rôle de NLRP3 dans la parodontite en soulignant le rôle ambigu des neutrophiles, et de Porphyromonas gingivalis qui affecte les fonctions de NLRP3.

Retrouver l’article ici