Les accords bilatéraux

L’Université de Paris noue de nombreux accords directs avec des établissements partenaires du monde entier. L’objectif de ces partenariats consiste à favoriser et renforcer la coopération interuniversitaire. Ces accords de réciprocité permettent à l’université d’envoyer et, à la fois de recevoir, des étudiants issus d’horizons divers.

Avantages d’une mobilité d’échange bilatérale

  • Vous ne paierez pas de frais d’inscription dans l’université d’accueil
  • Vous bénéficierez éventuellement des allocations de bourse d’aide à la mobilité distribuées par l’université si vous remplissez les critères et que votre dossier est sélectionné.
  • A votre retour, les notes obtenues à l’étranger feront l’objet d’une reconnaissance académique.

Éligibilité

Pour pouvoir postuler à une mobilité d’études via les accords bilatéraux, l’étudiant doit, au moment de sa candidature :

  • Être inscrit à l’université de Paris dans le cadre d’un diplôme national (dans le cadre d’un diplôme co-habilité, l’inscription administrative doit être faite à l’université)
  • Avoir validé au moins votre première année de licence
  • Avoir un bon dossier académique (minimum 12/20)
  • Avoir un niveau de langue suffisant (pour les destinations anglophones un minimum de 90/120 au TOEFL ou de 6.5/9 à l’IELTS). Attention chaque partenaire possède ses propres exigences en terme de niveau de langue.
  • Tout étudiant régulièrement inscrit à l’université de Paris est éligible quel que soit sa nationalité. Les étudiants étrangers (hors Europe) doivent avoir un titre de séjour en règle durant l’intégralité de leur mobilité.

Où partir ?

Liste des accords bilatéraux à Paris Descartes

Niveau de langue requis

La plupart des universités demandent d’attester d’un niveau minimum dans la langue dans laquelle les cours sont dispensés. C’est notamment le cas des universités anglophones qui demandent une certification en anglais comme le TOEFL ou IELTS (Etats-Unis, Australie).

Il incombe à chaque étudiant de passer et de payer ces tests. Les résultats lui seront demandés au moment de la candidature. Aucun délai ne sera accordé.

Attention les scores requis sont différents selon les universités avec lesquelles. A titre d’exemple :

  • Amérique Latine : niveau B1/B2 en espagnol
  • États-Unis : TOEFL
  • Canada francophone

Comment et quand candidater ?

Après avoir réfléchi à votre projet de mobilité, vous rencontrez le coordinateur pédagogique ou le coordinateur administratif du bureau des relations internationales afin de connaître les accords bilatéraux existant, de présenter votre projet de mobilité et de connaître la procédure de sélection mise en place. Les coordinateurs administratifs et pédagogiques vous conseilleront dans vos choix de type de mobilité, de programme et d’université d’accueil.

Puis vous préparez votre dossier de candidature pour la première étape à franchir dans votre projet de mobilité : l’étape de la sélection par votre BRI.